29 juillet 2004

désespoir

La douleur revient. Comment peut on si rapidement passer de la joie la plus douce au désespoir le plus profond? s'élever si haut pour, l'instant d'aprés, s'enfoncer au plus profond des abimes du plus grand des desespoirs? J'ai vu mes rêves prendre forme, se changer lentement en ce qui aurait put devenir une réalité superbe. Je pensais sincèrement m'en être sorti, avoir enfin réussi a poser les pieds sur une terre ferme... Et maintenant je me rends compte que ce n'était que pour mieux m'enfoncer. Un seul courier ce matin a suffit à briser tous mes rêves de carrière, un seul courier a suffit à me détruire, à me briser...

Je l'attendais, ce courier qui me donnerait la possibilité de recevoir mes salaires, ce courier qui me donnerait le droit d'envoyer mes factures et d'enfin respirer... Ce courier est bien arrivé mais son contenu était l'exact contraire de ce que j'attendais... Aujourd'hui je ne vois plus comment m'en sortir, je perd mon sang froid, je perds mes rêves, mes envies...

Désespoir, un mot sombre, un mot glauque qui me définit parfaitement en cet instant. Désespoir de voir tous mes projets s'écrouler comme un chateau de cartes, désespoir de voir que le présent ne fait que répéter ce qui a fait mon passé, de voir que comme toujours mes projets s'écroulent à l'instant précis où ils auraient dût se concrétiser. Je ne comprends pas ces blessures qui s'ouvrent en moi, je ne comprends pas pourquoi tout doit toujours se passer comme ça dans ma vie. Je devrais en avoir l'habitude à force mais chaque fois je reprends espoir, chaque fois je me bat plus fort encore pour aboutir et chaque fois la giffle que je prends est encore plus douloureuse...

J'ai tellement besoin de soutien, de réconfort... les larmes montent et je ne parviens plus à les retenir en cet instant où je vois mes rêves se briser, en cet instant ou tout espoir est mort. A l'aide, je me nois et je ne peux plus rien faire pour l'empecher, j'ai perdu le controle, perdu l'espoir et perdu le sourire...

Posté par nehuzel à 12:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur désespoir

    Courrage !

    Salut,
    Je suis à peu près dans la même situation, sauf que j'ai décidé, depuis la grossesse de ma fille que je serai mon propre patron. Aujourd'hui, je suis en fin de droits ASSEDIC et en instance de divorce.
    T'es pas seul, courrage ! On est tous dans la même galère.

    Posté par lamauvaiseherbe, 29 juillet 2004 à 13:34 | | Répondre
  • Sois honnête et loyal Nehuzel, ou bien la vie ne le sera jamais avec toi, et n'oublie pas:
    Une fois tu feras, trois fois tu recevras
    Telle est la dure loi de notre éternel combat...

    Posté par Zadkiel, 29 juillet 2004 à 17:45 | | Répondre
Nouveau commentaire