30 juillet 2004

Angoisse d'une page si blanche qui refuse de se couvrir de mots qui se forment das mon esprit

Peur panique de ne pas pouvoir, cette fois encore, te montrer comme je t'aime, te le dire, le crier et le chanter. Comment exprimer mes sentiments quand le verbe aimer n'est plus assez fort? Comment te conter ce que je ressent sans répéter des mots trop faibles? je ne sais pas comment te montrer ce que je pense, je ne sais pas comment te faire ressentir ce que je ressent pour toi... Une seule chose est certaine ce soir: sans toi je ne serais plus qu'une ombre, redevenu spectre parmis les vivants, sans goût, sans envie, sans sentiments... juste un zombie vivant par automatisme...

Je t'aime et si ce soir je n'écris que trés peu c'est parce que les mots refusent de sortir de ma bouche, refusent de se jeter sur ce clavier récalcitrant incapable de retranscrire ces derniers sans leur enlever leur force, leur sens...

Je t'aime, c'est mon dernier cri, ma dernière parole et mon dernier plaisir. A demain mon rayon de soleil à moi.

Posté par nehuzel à 22:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Angoisse d'une page si blanche qui refuse de se

    trop trop bien se que ta fait contunu come sa ne per pa espoir fait ton chemin nn se lui des hotre

    Posté par vivou , 20 décembre 2004 à 10:09 | | Répondre
Nouveau commentaire